Le verbe "gésir"

Le livre gisait, abandonné dans la poussière.

Le livre gît, abandonné dans la poussière.

 Mais, comment se conjugue le verbe gésir au futur ?

Réponse

Le verbe gésir ne se conjugue pas directement au futur.

  • Pour transmettre l'idée de futur proche, il faut lui adjoindre le verbe aller, qui fait office d'auxiliaire : je vais gésir - tu vas gésir - il va gésir - nous allons gésir - vous allez gésir - ils vont gésir.
  • Pour une notion de passé proche, le verbe venir fera office d'auxiliaire : je viens de gésir - tu viens de gésir - il vient de gésir - nous venons de gésir - vous venez de gésir - ils viennent de gésir.

Preuve 

Le verbe gésir, qui signifie être couché, se trouver, être caché…, est un verbe défectif. Ce qui signifie que sa conjugaison est incomplète.

En effet, gésir se conjugue uniquement au présent et à l'imparfait de l'indicatif.

  • Présent : je gis - tu gis - il gît (ou git) - nous gisons - vous gisez - ils gisent -- Ex. Ci-gît le roi.
  • Imparfait : je gisais - tu gisais - il gisait - nous gisions - vous gisiez - ils gisaient -- Ex. Les livres gisaient, éparpillés sur le sable.
  • Participe : gésir n'a pas de participe passé, mais seulement un participe présent : gisant.

Bonus

MM. Balzac et Claudel et d'autres génies de la littérature s'autorisent parfois quelques libertés avec la langue et la grammaire... pour le plus grand bonheur du lecteur.

Ainsi lit-on sous leurs plumes :

« Je gésirai la tête fracassée sur un pavé » - Balzac, Honorine, 1843, p. 380. 

« Bientôt, tout de mon long, je gîrai par terre, les mains ouvertes  » - Claudel, Tête d'Or, 1901, p. 207.

 

Une des propositions de la Réforme de l'orthographe de 1990 autorise l'abandon de l'accent circonflexe sur le i. C'est une autorisation et non une injonction, alors personnellement, je conserve le î.



En vente dans votre librairie habituelle et sur vos sites marchands préférés.

 

Grammaire fun, on en parle dans la presse et sur le Net.