Épithète : position dans la phrase

 Certains adjectifs changent de sens

en fonction de leur place dans la phrase.

 

Lesquels ?

   

Réponse

En général l’adjectif épithète est collé au nom qu’il qualifie.

Il le suit ou le précède, sans mot intermédiaire.

Il précise le nom et peut être supprimé sans altérer fondamentalement le sens de la phrase.

Ex. : La pâquerette blanche est gracieuse – blanche est l’épithète  qui précise la couleur de la pâquerette.

 

Certains épithètes se placent avant le nom (antéposition), d’autres après le nom (postposition).

Pourquoi ? (Voir en bas de la page le tableau récapitulatif des positions selon la nature de l’information ou de l’adjectif.)

 

Mais ce qui est étonnant, c’est que certains adjectifs changent totalement de sens quand ils changent de position dans la phrase.

 

En voici quelques-uns :

 

grand(e)

  • un homme grand : un homme grand par la taille
  • un grand homme : un homme qui a accompli de grandes choses

beau/belle

  • une femme belle : une femme dont on reconnaît la beauté
  • une belle femme : une femme épanouie, plutôt grande et plantureuse

honnête

  • un homme honnête : un homme loyal
  • un honnête homme : un homme qui obéit aux valeurs sociales

fin(e)

  • une bouche fine : une bouche aux lèvres étroites
  • une fine bouche : quelqu’un de difficile à nourrir, de délicat, de gourmet

propre

  • ma propre voiture : ma voiture personnelle
  • ma voiture propre : ma voiture qui est lavée

prochain

  • un jour prochain : un jour à venir, mais on ne sait pas quand
  • un prochain jour : un jour à venir imminent

ancien

  • les livres anciens : les livres imprimés il y a fort longtemps et souvent de valeur
  • les anciens livres : les livres périmés, qui ne sont plus d’actualité et n'ont aucune valeur

pauvre

  • une pauvre fille : une fille un peu bébête
  • une fille pauvre : une fille qui vit dans la misère

 

 Voici un tableau qui donne quelques repères

quant à la  position des épithètes, mais il y a des exceptions

et parfois certains particularismes régionaux.

 

Épithètes qui se placent avant le nom

Épithètes qui se placent après le nom

Quand ils qualifient un nom propre (Ex. : l’adorable Aurore)

 

Adjectifs de classification : nationalité (Ex. : le patient anglais), couleur (Ex. : le pull-over rouge), goût (Ex. : une marmelade amère), apparence (Ex. : la mine réjouie), style (Ex. : une écriture ramassée)

Quand ils traduisent une appréciation

(Ex. : une jolie fleur, une gentille attention, une sincère amitié…)

Quand l’épithète est suivi d’un complément (Ex. : une maison rapide à construire)

Les adjectifs courts et courants (Ex. : un gros tas de sable, un bon chien, un juste prix)… Mais pas toujours. Ex. :  un homme gras et pas un gras homme. Alors que vous pouvez dire indifféremment un gros homme ou un homme gros.

Quand l’épithète est précisé par un adverbe de plusieurs syllabes (Ex. : cette femme porte une robe vraiment belle.

Notez que s’il n’y avait pas d’adverbe nous dirions : Cette femme porte une belle robe.)

Les adjectifs ordinaux, c’est-à-dire ceux qui précisent l’ordre

(Ex. : le troisième voilier du Vendée Globe)

Quand l’épithète est un participe passé.

(Ex. : L’animal trouvé était très affectueux)

 

L’épithète qui précise le temps.

(Ex. : Le mois suivant)

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Découvrez  sur Orthographe fun 

tous derniers ou tout derniers

presque ou presqu' ?

 

Découvrez aussi Grammaire fun

Née le 1er septembre, ma fille est vierge ou Vierge (majuscules 3).

 

 

 

En librairie

depuis le 7 septembre 2016.

 

en savoir plus

Grammaire fun,  on en parle dans la presse et sur le Net.