Être une lumière

Photo by Andriy Babarytskyi on Unsplash

 Être une lumière.

Tout le monde  connaît cette expression. Mais quelle est son origine ?

 

Réponse

Quand on dit de quelqu'un qu'il est une lumière,  cela signifie que son intelligence éclaire sur des questions que la difficulté rend obscures.

 

Un sens que l'on doit à l'acception métaphorique du mot lumière au XVIIe siècle, qui désignait l'intelligence.

Dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, le mouvement des Lumières, qui lutte contre l'obscurantisme, naît avec Baruch Spinoza (1632-1677), Isaac Newton (1643-1727) et d'autres philosophes. 

Ce courant culturel, philosophique et intellectuel se poursuit et prend de l'ampleur au XVIIIe siècle, appelé le siècle des Lumières, porté  par : Montesquieu (1689-1755), Voltaire (1694-1778), Diderot (1713-1784), Beaumarchais (1732-1799), d'Alembert (1717-1783), Condorcet (1743-1794)...

 

Ainsi être une lumière, expression apparue au  XXe siècle et qui signifie que quelqu'un a de grandes capacités intellectuelles, fait référence aux philosophes des Lumières.

 

En vente dans votre librairie habituelle

et sur vos sites marchands préférés.

 

Grammaire fun, 

 on en parle dans la presse et sur le Net.