à priori ou a priori  ?

Doit-on écrire à priori ou a priori ? 

Accent ou sans accent sur le A ?  

  

Réponse

a priori est une locution adverbiale d'origine latine qui signifie "en se fondant sur des données antérieures à l'expérience (par opposition à a posteriori)." (Larousse)

 

Explication  

Les Latins ne connaissaient pas l'accent, aussi les mots et expressions d'origine latine ne prennent pas d'accent : a priori, a posteriori, a minima, nota bene...

 

Quand un mot est d'origine latine, il convient de le composer en italique.

Ex. : J'ai trouvé son a priori contrariant.

 

Il arrive  que les locutions adverbiales d'origine latine soient écrites avec un accent. Dans ce cas, il ne faut pas les composer en italique : l'accentuation montre que le mot fait désormais partie de la langue française. Soulignons que cette tendance se répand,mais n'est adoptée, quoique signalée, ni par  le Dictionnaire de l'Académie française ni par Le bon usage de Maurice Grevisse.

Ex. : J'ai trouvé son à priori contrariant.

 

Les rectifications de l'orthographe de 1990, préconisent d'écrire désormais apriori (en un seul mot et sans accent).

 

Trois orthographes pour un seul mot ! On en perd son latin.

 

Aller plus loin 

Mais certains mots "devenus français" prennent désormais l'accent : critérium, géranium, fac-similé, mémento, rébus... et font leur pluriel en -s.

 

Attention !

Les mots latins qui se terminent en -a, sont invariables, car la finale en -a est un pluriel en latin ! (ex : des desiderata - invariable).

De la même manière on écrit des minima sociaux (sans -s à minima).

-------------------------------------------------------------------------------------------------

D'autres questions en 1 clic

 

En librairie

depuis le 7 septembre 2016.

 

en savoir plus

Grammaire fun,  on en parle dans la presse et sur le Net.